Bien manger pour lutter contre le stress

Le stress bouscule vos changements alimentaires. Cette réaction naturelle de l’organisme face à une difficulté en particulier affecte le rapport à la nourriture. Il est toutefois conseillé de prêter attention à son régime. Il faudra des apports vitaminiques suffisants, mais également des recettes qui calment le corps et l’esprit.

Faire attention à l’apport nutritionnel, surtout en vitamines B

Une personne qui a tendance à être nerveuse a intérêt à faire le plein de vitamines B. Ce nutriment se trouve dans de nombreux aliments couramment consommés. Il est présent dans le blé complet, les pistaches ainsi que l’ail cru. Cette famille de molécules qui veut du bien à l’organisme abonde également dans le thon et divers fruits de mer. Dans tous les cas, les spécialistes lui attribuent des effets bénéfiques sur l’équilibre émotionnel. Il s’agit en même temps de neuromédiateurs qui influencent les taux d’hormones dans le sang. Ils contribuent à la production de la dopamine et de la taurine. Ces acides aminés sont indispensables pour fixer le magnésium. Cet élément est essentiel dans le bon fonctionnement des cellules cérébrales. Présent dans le chocolat et les huîtres, il améliore l’humeur. Les amandes devraient aussi figurer dans les habitudes alimentaires si vous avez des difficultés à vous endormir. Elles ont un rôle à jouer dans la sécrétion de sérotonine, l’hormone du sommeil. C’est la raison pour laquelle il faudra privilégier les noix, mais également les flocons d’avoine ainsi que l’avocat. Tant mieux s’il est possible d’ajouter du fromage à vos repas. Ce produit laitier apporte la dose nécessaire en tryptophane, un précurseur de la sérotonine naturelle. Cela dit, il est important de garder un œil à l’index glycémique. Les plats qui permettent de se rassasier sans être trop énergétiques sont recommandés.

Consommer des aliments antistress naturels

Oui, on peut lutter contre le stress avec des techniques de yoga, des tisanes, etc. Mais le stress se gère aussi avant tout par une alimentation richement variée. Les aliments peuvent réduire la nervosité et l’angoisse. Elles contribuent également à l’atténuation de la fatigue. Les diététiciens proposent de très nombreux ingrédients qui permettent de retrouver naturellement la sérénité. Quand le moral est au plus bas, il faut du magnésium, des antioxydants, mais aussi du fer et de l’oméga 3. L’apport en vitamines B est primordial, surtout en B6, B9 et B12. Concrètement, il faut consommer du saumon ou des maquereaux. Le phosphore qu’il contient agit comme un antistress naturel de premier choix. Ces fruits de mer sont excellents contre la fatigue nerveuse. Ils améliorent la sécrétion de mélatonine. Cette hormone maintient un rythme de vie sain, notamment sur la répartition entre la partie éveillée et le sommeil. Les experts en alimentation conseillent également de consommer des œufs aussi régulièrement que possible. Les protéines contribuent à une santé de fer face à diverses sollicitations psychologiques ou physiques. Le calcium perdu dans les moments de tourmente devrait être remplacé par de généreuses parts de produits laitiers. L’action combinée du tryptophane et du magnésium s’avère très bénéfique pour garder une attitude zen. Puis, les céréales complètes, en l’occurrence le riz et le quinoa, devraient figurer au menu aussi souvent que vous le pouvez. Elles influencent directement le changement d’humeur grâce à l’absorption d’hydrates de carbone complexes et l’apport en acides aminés. L’avoine et ses semblables regorgent également de potassium dont les bienfaits sur les cellules du cerveau ne sont plus à démontrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *