Restaurant-parcours.com

Blog sur la restauration, la nourriture, la cuisine et la gastronomie.

Il peut arriver qu’au détour d’une recette, certains mots ou expressions dans les instructions de préparation vous échappent. Vous devinez ce qu’ils veulent dire, mais vous n’en êtes pas sûre. Le fait est qu’en cuisine, il y a aussi un langage que les professionnels emploient et qu’il serait bien d’apprendre pour ne plus vous perdre lorsque vous lisez une recette.

Si vous ne le comprenez pas parfaitement

Nous avons sélectionné quelques termes qui reviennent souvent ainsi que leurs significations. Le mot « brisures » indiquent les restes de la découpe d’un aliment qui ne sont pas très présentables mais qui peuvent être utilisés pour faire un jus, une sauce ou une farce. « Brunoise » est la préparation et la découpe d’un produit en de minuscules dés. Ce mot est utilisé dans la recette de tête de champignons aux rillettes par exemples. « Clarifier », c’est le fait de retirer la partie solide d’un mélange donné afin d’obtenir un liquide clair. Un bouillon à clarifier est à filtrer pour n’en garder que le liquide.

D’autres termes fréquents

Le mot « clé » peut être vraiment incompris. Il désigne l’endroit où les plis de pâte se rejoignent sur le pâton d’un futur pain. C’est en quelque sorte le dessous du pâton. Et que veut dire « cuire à l’anglaise » ? Tout simplement le fait de cuire des produits dans un grand volume d’eau salée. Et « faire pocher » ? C’est cuire un aliment en douceur en le plongeant dans un liquide chaud qui peut être de l’eau ou du bouillon ou du sirop. Cette méthode permet de garder les saveurs d’un aliment. Ne pas confondre avec « pocher » qui veut dire à la poche à douille. Et « feuilletage », c’est juste un morceau de pâte feuilletée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *